La Bigourdane de Tarbes

Club de gymnastique artistique féminin et masculin


L'histoire du club

130 ans de gymnastique

La Bigourdane de Tarbes, fondée en 1891, est une association de type loi 1901. C’est la première association créée dans le département et c’est également le plus ancien club Tarbais.

A l’origine, l’association de gymnastique, tir et escrime, comme les clubs sportifs créés à cette époque, est dévouée à la cause militaire. D’après les statuts organiques du 21 novembre 1891 déposés en 1901, son objet est de « développer l’adresse et la force des jeunes gens et de préparer ainsi la France des Défenseurs ». 

Par la suite, la boxe française, l’athlétisme, la gymnastique, un groupe de majorettes et le basket vinrent s’ajouter aux éléments existants. La plupart de ces disciplines ont quitté le sein de « La Bigourdane de Tarbes », les unes après les autres permettant ainsi la création de plusieurs associations sportives indépendantes. Le nom de La Bigourdane de Tarbes a été conservé par l’activité « gymnastique ».

Logée à la salle Brauhauban, à l’intérieur de la halle, l’association devra quitter les lieux en 1973 en raison de la rénovation de la halle. Ce n’est que treize années plus tard qu’elle est accueillie dans une salle spécialisée de gymnastique baptisée Gabriel RENAUT, en hommage au fondateur et premier Président du club.

 

Des pionners ...

▪ Gabriel RENAUT

Membre fondateur et Président du club jusqu’en 1930, champion de France en 1895. Il est nommé « le papa de la Bigourdane ». Responsable de la préparation militaire du département en 1907 et décoré de la légion d’honneur en 1926, il fit de La Bigourdane une société d’élite où discipline et travail étaient les maîtres mots.

 

▪ Jean LARROUY

Il fut deux fois champion de France de gymnastique et médaillé de Bronze aux Jeux Olympiques d’Amsterdam en 1928. Il fut membre de la commission technique de la Fédération Française de Gymnastique.

 

▪ Jean CRABERIE

Concepteur d’un support destiné à parer les mouvements, les Russes et les Allemands profiteront de ses recherches durant sa captivité. Il fut juge national.


▪ Jeannette FANLOU

Elle a été à 14 ans championne de France par équipe et elle est à 17 ans le plus jeune entraîneur de France. Sous sa tutelle, Nadine CHEVALLIER en 1945 et Germaine LAHOILLE, en 1951 remportèrent le titre de championne de France.


Elle met en place une classe promotionnelle de gymnastique au collège Pyrénées en 1987. Elle disparaît malheureusement en 1988 et la classe est supprimée.
 

En novembre 1991, lors de la fête du centenaire du club, Jean VIEU, premier adjoint de la ville de Tarbes déclare : « La Bigourdane est une institution qui se confond avec l’histoire Tarbaise. Sa caractéristique principale tient à son esprit droit et respectueux. Aujourd’hui, Tarbes la remercie pour les services qu’elle a rendus à sa jeunesse».

 

Germaine Lahoille Nadine Chevalier

Germaine Lahoille

Nadine Chevalier

 

... aux successeurs

Si l’association a perduré jusqu’à ce jour, c’est grâce à l’état d’esprit qui y règne et à l’implication de bénévoles comme : 

▪ Yannick MANSE

Responsable technique de la section gymnastique féminine depuis 1988, entraîneur de l’équipe et d’individuelles au niveau national. En 2003, son équipe termine 2ème en championnat de France fédérale 2 et Céline SALANON termine sur le podium (3ème) en Fédérale junior. En 2004, l’équipe termine 3ème en Division Fédérale et Alice CLUZEL occupe la 2ème place en Fédérale senior.


▪ Véronique MEDJEBEUR

Présidente du club de 1983 à 2016, elle cumule bénévolement les fonctions d’entraîneur, de juge, formatrice juge et de formatrice « petite enfance » de 1983 à 2016. Elle est l’initiatrice des différents axes de développement de l’Association.

  • 1998 : Création d’un emploi salarié à durée indéterminée 24 h /semaine.
  • 2000 : Création d’une école de sport qui sert également à la formation des jeunes.
  • 1ère obtention du label « petite enfance ».
  • 2004 : Ouverture du créneau d’âge 2 et 3 ans.
  • 2005 et 2009 : renouvellement du label « petite enfance ».
  • 2011 : Ouverture d’un créneau bout d’choux (18 mois/24 mois).
  • 2013 : Création d’un emploi avenir à durée indéterminée 35 h /semaine. Renouvellement du label « petite enfance ».

 

Envie de participer ?